Centre Vitruve
E-mail centre@medecinevitruve.com
Téléphone +33 (0) 1 47 66 28 95
Prendre RDV
pablo-merchan-montes-Orz90t6o0e4-unsplash

L’ALIMENTATION INTUITIVE
Reconnecter, écouter et faire confiance aux signaux du corps

 

 

Avez-vous entendu parler de l’alimentation intuitive ?

C’est une approche de l’alimentation et du bien-être qui n’a rien à voir avec les régimes, la discipline ou la volonté. Bien au contraire !

 

Elle est basée sur l’idée que votre corps sait intuitivement quand il a faim ou quand il est rassasié, et que vous êtes la seule personne qui devrait prendre des décisions alimentaires pour vous-même.

 

Développée par deux diététiciennes, en 1995, Evelyn Tribole et Elyse Resch, il permet d’interrompre le cycle des régimes chroniques et de réapprendre à faire confiance à notre relation à la nourriture.

Il ne s’agit pas de ce que nous mangeons, mais de qui nous sommes en tant que mangeurs, de notre histoire, de nos pensées et de nos croyances. Ce sont tous des facteurs qui impactent notre relation à la nourriture et la façon dont nous mangeons.

 

Un mangeur intuitif est défini comme une personne qui « fait des choix alimentaires sans éprouver de culpabilité ou de dilemme éthique, honore la faim, respect la satiété et apprécie pleinement le plaisir de manger ».

 

Elle va même au-delà de l’alimentation consciente (Mindful eating), qui consiste à être présent dans l’expérience alimentaire. Plutôt que de simplement suggérer une présence sans jugement pendant que vous mangez, l’alimentation intuitive vous encourage à retrouver le plaisir de manger et apaiser notre rapport – souvent conflictuel – à la nourriture, en arrêtant, par exemple, de compter les calories ou de bannir certains aliments.

L’alimentation intuitive nous apprend ainsi à entrer en contact avec les signaux de notre corps ; ses besoins, sa faim, et sa satiété. Il s’agit de réapprendre à manger en dehors de la mentalité de régime, en se concentrant sur nos besoins internes.

 

La poursuite de la minceur est ancrée dans la culture occidentale. De plus en plus de régimes limitent l’apport calorique, nécessitent des règles alimentaires externes pour induire une perte de poids.

 

En outre, les régimes traditionnels qui limitent l’énergie ou certains nutriments pour une perte de poids n’ont rarement de succès à long terme. Il est prouvé que des régimes à répétition est même associée à la prise de poids.

Ce trop-plein d’information contradictoire, l’alimentation est devenue intellectuel/cérébral et ces facteurs nous éloignent de l’être intuitif que nous sommes, notre capacité de manger avec détachement, sans culpabilité, ni calcul.

 

 

Quels bénéfices s’attendre ?

 

Selon une revue publiée dans le Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics1, les chercheurs ont compilé les données de plusieurs études sur l’alimentation intuitive et ont constaté divers avantages physiques et mentaux, notamment :

 

  • Diminution des compulsions alimentaires
  • Une relation plus saine et harmonieuse avec l’alimentation
  • Diminution de la dépression et de l’anxiété
  • Meilleure image corporelle
  • Perte de poids, ou stabilisation du poids

 

Comment mettre en pratique l’alimentation intuitive ?

Pour manger intuitivement, il faut savoir faire la distinction entre la faim physique et la faim émotionnelle et commencer à en être conscient pour éviter de combler notre faim émotionnelle par la nourriture.

 

La faim physique : cette pulsion biologique vous dit de faire le plein de nutriments.
Elle s’installe progressivement et présente différents signaux, tels qu’un estomac qui grogne, la fatigue ou l’irritabilité. La faim est satisfaite lorsque vous mangez.

 

La faim émotionnelle : elle est pilotée par un besoin émotionnel. La colère, la tristesse, la solitude et l’ennui sont quelques-uns des sentiments qui peuvent créer des envies de nourriture, souvent des aliments réconfortants. Manger provoque alors un sentiment de culpabilité.

 

Retrouvez la sérénité grâce à une cure de sérénité chez Hygée, calmer votre corps et votre esprit pour mieux vous armer à vos émotions et éviter les compulsions.

 

Le mangeur intuitif se donne la permission inconditionnelle de manger ce qu’il veut sans se sentir coupable. À l’écoute de notre corps, nous allons manger en fonction de ses besoins, niveau d’énergie, bien-être digestif, son niveau de stress, sans excès ni frustration, et le poids redescend à son point d’équilibre.

Faites l’expérience, à votre prochain repas, demandez-vous a quoi votre corps a-t-il faim/besoin aujourd’hui ?

 

 

Auteure : Lizette Scialom, Coach bien-être et Nutrition, Certified Mind Body Nutrition Coach

 

Références

 

  1. A review of interventions that promote eating by internal cues

Julie T SchaeferAmy B Magnuson 2014 May;114(5):734-60

 

 

Intuitive Eating: A Revolutionary Anti-Diet Approach. by Evelyn TriboleElyse Resch

10 principes de l’alimentation intuitive

 

Dans leur livre sur l’alimentation intuitive, Tribole et Resch exposent 10 principes de base de la philosophie, voici une guide rapide :

 

  1. Rejeter la mentalité de régime (Diet mentality)

La mentalité de régime est l’idée qu’il existe qu’un régime qui vous conviendra, basé sur des règles, compter les calories ou suivre un plan. L’alimentation intuitive est l’anti-diète.

 

  1. Honorer sa faim

La faim n’est pas votre ennemi. Répondez à vos premiers signes de faim en nourrissant votre corps. Si vous vous laissez aller à une faim excessive, vous risquez de trop manger.

 

  1. Faire la paix avec la nourriture

Débarrassez-vous des idées sur ce que vous devez ou ne devez pas manger.

 

  1. Défier la police de l’alimentation

La nourriture n’est pas bonne ou mauvaise et vous n’êtes pas bon ou mauvais pour ce que vous mangez ou ne mangez pas. Remettez en question les pensées qui vous disent le contraire.

 

  1. Respecter sa satiété

Tout comme votre corps vous dit quand il a faim, il vous dit aussi quand il est plein.

Écoutez les signaux de satiété confortable. Pendant que vous mangez, vérifiez avec vous-même, si vous avez encore faim ou si vous vous sentez rassasié et satisfaite.

 

  1. Récouvrir le plaisir de manger

Rendez votre expérience alimentaire agréable. Prenez le temps de vous assoir et déguster en pleine conscience un repas qui satisfait vos papilles. La sensation de satisfaction et satiété commence naturellement lorsque vous lâchez les restrictions sur les types et les quantités de nourriture et que vous mangez lorsque vous avez faim. Au début, la sensation d’être « hors de contrôle » est tout à fait normale, quand la confiance s’installe, vous commencerez à arrêter de manger quand vous êtes confortablement rassasié.

 

  1. Écouter vos émotions avec bienveillance

Mangeur émotionnel, c’est lorsque nous mangeons pour des raisons autres que la faim physique, par exemple en utilisant la nourriture pour aider à masquer des émotions désagréables.

 

  1. Être bienveillant avec son corps

Le respect du corps signifie que vous écoutez votre corps, que vous prenez soin de lui physiquement et mentalement. Aimer son corps n’est pas une condition préalable pour le respecter. Vous pouvez le respecter, quel que soit votre sentiment à son égard, car le respect commence lorsque vous reconnaissez que vous êtes unique et parfait comme vous l’êtes, quel que soit l’aspect de votre corps.

 

  1. Mouvement et exercice physique – ressentir la différence

De nombreuses personnes font de l’exercice physique pour perdre du poids.
Trouvez des moyens de bouger votre corps qui vous plaisent, qui vous font du bien, qui vous donne de l’énergie et vitalité. Stop à la fixation sur le nombre de calories vous avez brûlez ! Quels sont vos ressentis après l’effort physique ? Gagnez-vous en énergie ? Dormez-vous mieux ? Trouvez-vous plus de souplesse ? Ressentez-vous moins de douleurs et raideurs ?

 

  1. Prendre soin de sa santé de façon globale

Être en bonne santé ne signifie pas manger « parfaitement ». Quand on fait confiance à son intuition, on mange des aliments qui font du bien à nos papilles et à notre santé. Sans être dans l’obsession de l’aliment-santé.